mardi 9 septembre 2008

Gènes sans gêne

Une étude récente confirme ce que nous savions déjà: nos gènes déterminent des tendances, mais celles-ci peuvent être annulées, ou même inversées, par notre comportement. Cette étude porte sur l'effet de l'exercice physique et de la présence d'un gène sur l'obésité. Ce gène FTO, un "gène de l'obésité",  peut être absent ou présent en une ou deux copies parentales (allèles) chez un individu. En moyenne, les individus porteurs des deux copies ont 30% de "chances" d'être obèses. Mais voilà, chez les... [Lire la suite]